Trop loin à l'ouest...c'est l'est
Il meurt lentement celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves, celui qui pas une seule fois dans sa vie, n'a fuit les conseils sensés. Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n'écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. Martha Medeiros

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques


Sites favoris



En remontant vers Dunedin

 

Nous nous arrêtons quelques kilomètres avant la grande ville Invercargill dans une petite et charmante ville, Riverton.

Autant les glaciers et les fjords nous ont déçu, autant cette petite ville nous a enchanté. Déjà, elle est située sur une colline, détient un port, un très beau bord de mer et il y fait clair malgré des nuages noirs très inquiétants.

 

 

 

 

 

 

Ce contraste ciel noir mer claire nous a laissé admiratif et nous nous sommes extasiés de longues minutes en le regardant.

 

 

 

 

Les rues ne sont pas beaucoup plus pittoresques que d'ordinaire mais quelques bâtisses ont du style, l'église en bois bleu et blanc a son charme.

 

 

 

 

Le lendemain nous refaisons un tour au bord de la mer à marée haute avant de partir et sur le chemin, nous rencontrons de drôles de bestiaux.

 

 

 


Nous prenons la route un peu tardivement, sans nous arrêter à Invercargill, notre prochaine étape est Dunedin à 250km de là. Évidemment en route il pleut, toujours des centaines de vaches et des milliers de moutons. On aurait envie d'en prendre en photos toute la journée tellement il y en a. On a appris que dans les années 80 il y en avait 22 par habitants. A ce jour il y en a seulement 8 à 10 fois plus que d'habitants !

 

Voila ce que ça donne à première vue

 

 

Et aussitot qu'on grossit un peu l'image

 

 

Les vaches sont très disciplinées, elles passent en file indienne sous les routes par des tunnels étudiés pour elles.

 

 

 


Nous avons souvent vu des élevages de gibiers type daims et chevreuils mais pourtant pas de viande vendue dans les supermarchés, peut-être chez les bouchers ?


Il n'y a pas que les moutons qui peuvent traverser la route ...

 

 

 


Quelqu'un nous avait fait un appel de phare quelques mètres avant, évidemment on ne se doutait pas, le temps de prendre l'appareil, il avait bien avancé ! Nous nous sommes garés et l'avons donc suivi, il allait sur la plage... Comme tout le monde y'a pas de raison !

 


 


 

Les gens n'étaient que moyennement étonnés, ne s'en souciait guère. Il était seul, une femelle, pas sauvage, on peut s'allonger pas loin d'elle mais a une certaine distance. Patrick qui a essayé de s'en approcher à moins de 2 mètres s'est fait courser !!! Trop marrant... Mais faut faire gaffe c'est carnivore, ça a de belles dents pour mordre !

 

 

 


Le soir, arrivée à Dunedin qui a l'air d'une chouette ville. Il est quasi 20h, il pleut bien-sûr, on verra demain. Notre camping, en ville mais bien nature, se trouve contre un bois qui abrite des glowworms. Les mêmes petites bêtes luisantes qu'à Waitomo mais dans la nature au lieu d'être dans une grotte, c'est très joli. Au début on ne voyait rien, on marchait, on scrutait la forêt, la nuit n'était pas encore noire. Mais vers 22h, on a commencé à voir un peu partout, sous les fougères, dans les arbres des tas de petites lumières, comme des lucioles, plus on avançait sous les arbres, plus la nuit s'épaississait et plus ils étaient visibles. Rien à voir avec les milliers vus dans la grotte mais très sympa, à deux pas de chez nous en plus ! On était bien content de notre sortie nocturne imprévue et quasi au sec, du moins la tête, pour les pieds... la pluie avait cessé dès le début de la balade mais le sol restait évidemment boueux !
 


Publié à 10:24, le 24/01/2016, Riverton
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

trop drôle !

C'est dommage qu'il n'y ai pas eu de photo de la course ;-)

Publié par kti à 21:49, 10/07/2016

Lien