Trop loin à l'ouest...c'est l'est
Il meurt lentement celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves, celui qui pas une seule fois dans sa vie, n'a fuit les conseils sensés. Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n'écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. Martha Medeiros

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques


Sites favoris



Parc Tongariro

 

Le lendemain le temps est magnifique et nous pouvons enfin voir ce qui était invisible hier sous les nuages : le volcan Tongariro et le Mont Ruapehu, volcan aussi, l'un en forme de cône et l'autre beaucoup plus étendu.

 

 

 

Le mont Ruapehu est assez haut, quasi 2800m ce qui en fait une belle station de ski. L'été ce n'est que pierre volcanique, ça a son charme. En hiver blanc, en été noir !

 

 

Il est encore parfois en activité, en 1995 et 1996 il y a eu de grosses irruptions détruisant la station.
Nous décidons de faire quelque petites balades plus bas où l'herbe et les arbres sont encore présents, le soleil brille, génial, les paysages sont superbes.

 

 

 

 

 

 

 


Depuis le début, sur la route, nous avons souvent vu une même sorte d'animal mort sur le bord des routes. Ça ressemble à un chat en taille mais avec de longues griffes, une queue touffue genre écureuil. En visitant le centre touristique du parc, nous apprenons que c'est un possum, mammifère sauvage considéré comme nuisible ici. La population de possum est énorme, il y en a en gros 20 par habitants !

 

 

Pour les kiwis malgré la prévention routière, on n'en verra pas un !

 

 


Les petites villes ici sont sans grand charme, pas de place centrale, ni d'église, ni de petites rues...plutôt une large rue centrale type far west avec le même type de fronton sur les boutiques et des rues adjacentes souvent perpendiculaires.

 

 

 

C'est toujours très propre, calme, même dans les grandes surfaces il n'y a pas de pub ni musique, il y a de la place pour se garer, des toilettes gratuites partout avec tous ce qu'il faut, pas de chien errant, vraiment très peu de panneaux publicitaires, je dirai même que je n'en vois pas ! Ici c'est vraiment nature, respect mutuel, Il sont très courtois, plus facile peut-être quand on est si peu nombreux !

Voilà 8 jours que nous sommes en Nouvelle-Zélande, il nous reste à peine 17 jours avant de rendre le van et visiter l'île du Sud qui est paraît-il encore plus intéressante. Il faut avancer, notre prochaine et dernière étape sur l'île du Nord doit donc être Wellington avec 2 jours sur place et ensuite ferry pour l’île du sud.
 


Publié à 07:51, le 14/01/2016, Tongariro National Park
Mots clefs :
Ajouter un commentaire